Un week-end riche en émotions

Publié le 12 Avril 2016

Un week-end riche en émotions

Les trois équipes de l’ASPTT en déplacement ce week-end ont connu des fortunes diverses.

.

Les filles manquent la finale d’un souffle

Parties en demi-finales dans des conditions très difficiles et un effectif bouleversé (joueuses blessées, suspendues, malades…), les joueuses de l’ASPTT ont pourtant réalisé un très bon tournoi et ont bien failli créer un énorme exploit.

Face à Echirolles, équipe bien plus expérimentée, les filles montraient une motivation et une solidarité exemplaires pour faire la course en tête et s’imposer sans trembler (8-5). Contre Lille, futur vainqueur du tournoi, elles réalisaient une bonne entame de partie (1-3 à la mi-temps) mais manquaient de réalisme sur leurs « zone plus » pour rester dans le match. Les cadres étaient alors mises au repos et l’équipe terminait la rencontre en roue libre (1-12).

La qualification en finale se jouait donc contre Rennes, une équipe qui s’était déjà imposée quatre fois face à l’ASPTT. Le match était cette fois équilibré et les deux clubs se rendaient coup pour coup : les Limougeaudes prenaient les devants, mais les Bretonnes parvenaient toujours à recoller. Et malgré une dernière supériorité numérique pour Limoges à une minute du terme, la rencontre se terminait par un score de parité (8-8).

Un match nul qui qualifie Rennes à la différence de buts… La déception était grande pour les joueuses de l’ASPTT qui sont passées tout près d’une nouvelle finale, mais elles n’auront rien à se reprocher au vu de leurs performances, des progrès effectués et de la situation. Elles disputeront un dernier tournoi pour la 5ème place dans trois semaines.

Echirolles 5 – 8 ASPTT Limoges (1-2/0-1/2-4/2-1)

ASPTT Limoges 1 – 12 Lille (1-1/0-2/0-4/0-5)

Rennes 8 – 8 ASPTT Limoges (3-3/2-4/1-0/2-1)

Céline Dutheil, Margaux Batoux-Vernejoux, Annabelle Rozier (2), Mélise Molina, Cloé Cierpik, Manon Balsaux (2), Louise Penichon (4), Elodie Alberti (4), Noémie Paquet, Amélie Carraud (5).

.

La N1M arrache la victoire à Harnes

L’équipe masculine fanion a décroché au bout du suspens un deuxième succès consécutif face à Harnes (15-16). Les deux équipes ont livré un match très engagé dans lequel les attaques ont pris le pas sur les défenses. Harnes a fait la course en tête, menant même de trois buts en milieu de partie, avant que les hommes de Denis Rozier ne recollent en fin de troisième grâce à leur efficacité sur les tirs extérieurs (avec notamment 6 buts pour Raul De Sande Mazon).

La fin de rencontre était folle : Limoges prenait deux buts d’avance à 1’30 du terme mais bégayait ses défenses et laissait Harnes revenir à égalité. Les échanges se durcissaient, la tension était à son comble et les Nordistes craquaient mentalement : sur leur dernière possession à moins de 30’’ du terme, ils écopaient d’une contre-faute puis d’une exclusion. Bien servi devant le but adverse, Nicolas Pedretti prenait alors le temps de fixer le gardien harnésien avant d’inscrire le but de la victoire à moins d’une seconde de la fin : 15-16. Les Limougeauds pouvaient alors exulter et savourer cette belle victoire décrochée au courage, qui leur permet de revenir à un point du premier non-reléguable.

SN Harnes 15 – 16 ASPTT Limoges (6-4/3-3/3-5/3-4)

Josip Katusa, Raul De Sande Mazon (6), Guillaume Rozier (1), Ante Stojanovic (1), Florent Arc (3), Nicolas Pedretti (1), Charles Suchaud (1), Loïc Gavand (3), Geoffrey Pechot, Emmanuel Angleraud.

.

La N3 s’incline logiquement

En déplacement à Niort, chez le leader du championnat, l’équipe de David Causeret n’a pas pu créer l’exploit. Elle a pourtant fait jeu égal durant le premier et le dernier quart-temps, mais a été dépassée en milieu de partie. Trop de pertes de balle, un manque de concentration et une attaque trop faible ont entraîné un sévère 11-0, scellant la victoire des locaux (15-3). A noter la bonne prestation de Rémi Richard et Taha Mrabet pour leur premier déplacement. A deux journées de la fin, Limoges est 5ème de la poule IRSO.

Rédigé par Aurélien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

corentin 27/02/2019 00:29

C'est qui la grosse ?
elle est BM ?